Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Instants d'années

Rome : Article 2 Le Vatican

30 Avril 2015 , Rédigé par Philippe Publié dans #Balades

Une file d'attente de deux heures que nous avons pu doubler grâce à notre billet de groupe ( un luxe ! ) pour entrer dans un endroit mystique, berceau d'une civilisation et de l'art. Il est interdit de photographier dans la chapelle sixtine c'est dommage mais je me souviendrai d'avoir été sous la peinture de la création d'Adam, la fresque la plus connue au monde.

Et puis nous avons vu "La pieta", la tombe de Saint Jean-Paul 2, la statue en bronze de Saint-Pierre dont les pèlerins baisent les pieds, et ce dôme interminable qui culmine à plus de 130 mètres.

Rome : Article 2 Le Vatican
Rome : Article 2 Le Vatican
Rome : Article 2 Le Vatican
Rome : Article 2 Le Vatican
Rome : Article 2 Le Vatican
Rome : Article 2 Le Vatican
Rome : Article 2 Le Vatican
Lire la suite

Rome Article 1 : Introduction

30 Avril 2015 , Rédigé par Philippe Publié dans #Balades

Si on nomme Rome "La ville éternelle" ce n'est pas pour rien. Dès l'age du fer des tribus y demeurèrent. C'est une ville à taille humaine, la partie antique se visite à pied, au pire à l'aide des deux lignes de métro A & B qui traversent la ville (La 3ème la C est en construction mais à Rome la construction s'arrête tous les 10 mètres car on tombe sur un vestige forcément).

Deux petites heures de vol entre Roissy et Rome Fiuminicio, et 30 à 40 minutes après nous voici au centre de Rome, à l'hôtel Selene, place de la République, idéalement placé.

Dans une période aussi courtes de 4 jours l'erreur à ne pas commettre est de vouloir voir un maximum de choses. Prendre son temps, découvrir, sentir, regarder et revenir à Rome me semble une bien meilleure solution. Nous avons fait des choix (Zappée la fontaine Trevi car en travaux, zappé l'intérieur du Colisée , zappés les musées, la villa Borghese où il faut réserver des mois à l'avance), nous avons privilégié la découverte du mont palatin, on a un peu oublié les guides et les cartes et nous avons flâné.

Car Rome se visite à pied ....

Rome Article 1 : Introduction
Lire la suite

Paris Centre Pompidou - Découverte Jeff Koons

19 Avril 2015 , Rédigé par Philippe Publié dans #Mes étincelles

J'ai à peu près compris ce qu'était le Pop Art et tout ça grâce à Jux et à la découverte de l'exposition Jeff Koons à Beaubourg. En fait, ce mouvement des années 60-70 est une réaction à l'art abstrait et il s'est donné comme objectif de sublimer des objets ou des images de notre quotidien. Il revendique par là donc une démocratisation de l'art.

Paris Centre Pompidou - Découverte Jeff Koons
Paris Centre Pompidou - Découverte Jeff Koons
Paris Centre Pompidou - Découverte Jeff Koons
Paris Centre Pompidou - Découverte Jeff Koons
Paris Centre Pompidou - Découverte Jeff Koons
Paris Centre Pompidou - Découverte Jeff Koons

Le ballon bleu sur la statue grecque est une gazing ball qu'on retrouve dans les jardins de Pennsylvanie. En ajoutant ce ballon d'un bleu immaculé à cette statue , Jeff Koons en tire une métaphore sur le devenir de l'art. Cette statue glorifiée et vénérée dans l'antiquité se retrouve aujourd'hui au dessus des fontaines dans les jardins, comme ce ballon. La banalisation inéluctable de toute oeuvre.

Concernant le reste du musée notamment l'art moderne, j'y suis complètement insensible. La majorité des œuvres ne sont pas artistiques au sens où je l'entends. Je me donne le droit de décider ce qui est de l'art ou ce qui n'est pas.

Cela faisait un sacré bout de temps que je n'avais pas visité le centre Pompidou, il faisait un temps magnifique, du monde mais pas trop.

Paris Centre Pompidou - Découverte Jeff Koons
Paris Centre Pompidou - Découverte Jeff Koons
Paris Centre Pompidou - Découverte Jeff Koons

Bel effet Tilt shift du haut de Beaubourg, fier de moi sur le coup.

Un grue démonte la Tour Eiffel !

Ma Jux en action. Merci encore à toi. ZTM <3

Lire la suite

Divergente 2

6 Avril 2015 , Rédigé par Philippe Publié dans #Ciné - DVD - Spectacles

Divergente 2

Pour faire rapide je me ne suis pas ennuyé une seule seconde. Encore plus d'action et d'effet spéciaux que dans le premier opus, j'ai même trouvé Shailene Woodley meilleure dans cette suite. Mais cela reste un film d'ado, j'aurais presque envie de déplorer le manque de profondeur des personnages mais le film dure déjà deux heures et on sait que ce n'est pas forcément ce qu'attend ce public. Kate Winslet fait clairement un rôle "alimentaire". J'ai néanmoins passé un bon moment avec Margounette qui a adoré et j'espère qu'on ira voir le 3 ensemble.

Je mets un 13/20, si vous aimez la saga et que vous avez aimé le 1, ne boudez pas votre plaisir.

Lire la suite

Publié depuis Overblog et Facebook

3 Avril 2015 , Rédigé par Philippe Publié dans #Ciné - DVD - Spectacles

Il y avait Marion Cotillard en Piaf et je me souviendrai longtemps d'Eddie Redmayne en Stephen Hawkings. Ahurissant, époustouflant, simplement impressionnant ! J'avais été sévère avec le livre (et il le méritait) mais le film est très bon. Sans sombrer dans le pathos, on vit la lente déchéance de ce corps tandis qu'en parallèle le cerveau révolutionne la physique. Et on reste béat devant le courage de cette femme admirablement interprétée par la jolie Felicity Jones.

Un film sur la fureur de vivre malgré les épreuves et ce qui m'a touché encore plus c'est la découverte de leur faiblesse, ils sont humains.

Et juste ce qu'il faut de scientifique, ni trop, ni trop peu , la justesse aussi de ce côté là.

Une brillante mise en scène aurait pu élever ce film bien haut mais ce sont bel et bien les deux acteurs qui le tirent vers les étoiles.

Un 17/20 , j'ai bien aimé

Lire la suite

Une merveilleuse histoire du temps

3 Avril 2015 , Rédigé par Philippe Publié dans #Ciné - DVD - Spectacles

Une merveilleuse histoire du temps

Il y avait Marion Cotillard en Piaf et je me souviendrai longtemps d'Eddie Redmayne en Stephen Hawkings. Ahurissant, époustouflant, simplement impressionnant ! J'avais été sévère avec le livre (et il le méritait) mais le film est très bon. Sans sombrer dans le pathos, on vit la lente déchéance de ce corps tandis qu'en parallèle le cerveau révolutionne la physique. Et on reste béat devant le courage de cette femme admirablement interprétée par la jolie Felicity Jones.

Un film sur la fureur de vivre malgré les épreuves et ce qui m'a touché encore plus c'est la découverte de leur faiblesse, ils sont humains.

Et juste ce qu'il faut de scientifique, ni trop, ni trop peu , la justesse aussi de ce côté là.

Une brillante mise en scène aurait pu élever ce film bien haut mais ce sont bel et bien les deux acteurs qui le tirent vers les étoiles.

Un 17/20 , j'ai bien aimé

Lire la suite