Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Instants d'années

INCEPTION

29 Août 2010 , Rédigé par Philippe Publié dans #Ciné - DVD - Spectacles

index.jpg

 

Je referme la porte doucement.

Sur le porte-manteaux il y a son foulard, celui qu'elle m'a laissé.

Je le respire.

C'est bon je ne rêve pas.

Ce foulard est mon totem.

Difficile de sortir de ce film et de revenir à la réalité. Si réalité il y a d'ailleurs.

J'ai adoré ce film, surtout qu'à la fin on nous laisse choisir comme des grands la fin que l'on désire.

Di Caprio est vraiment le plus grand acteur de sa génération surtout quand il est tourmenté comme dans "Noce Rebelle" ou " Inception".

Idée de génie que ces différents niveaux de rêves où le temps s'écoule différemment et quelle maîtrise pour nous faire vivre ces trois niveaux en parallèle. On est rarement perdu.

Marion Cotillard enigmatique à souhait ( Marrant d'ailleurs d'entendre Piaf comme chanson du film ), Ellen Page ( L'étincelle de X-Men ) et l'excellent Cilian Murphy de l'excellent " Le jour se lève " sont au diapason.

J'ai déjà prévu d'acheter le blu-ray pour sans doute avoir d'autres grilles de lecture :

- La toupie est-elle le totem de Coob ?

- La fin est-elle rêve ou réalité ?

- Et si Mall ( La femme de Coob ) était la seule dans la réalité et que tout le reste n'est que rêve

Le schéma d'en dessous ne sera pas de trop.

 

12803821639785_inception.jpg

 

Et si finalement que la fin soit rêve ou réalité n'était pas importante. Coob n'attend pas de savoir si la toupie va s'arrêter.

Le plus important ce sont ses enfants qu'il retrouve. Il fait comme les petits vieux chez le chimiste. Leur vie réelle c'est quand ils rêvent.

Et puis si je dois prendre un train dont je connais la destination mais que je n'en suis pas sûr ce n'est pas important car nous sommes ensemble.

 

Un grand film et un 18/20 bien mérité.

Lire la suite

Hommes - Femmes Mode d'emploi : Le couple

29 Août 2010 , Rédigé par Philippe Publié dans #Ciné - DVD - Spectacles

sp_25025_g.jpg

Très bon moment que cette pièce de théatre.

Deux acteurs à l'énergie communicative ( Et ils communiquent réellement avec la salle - Petite d'ailleurs nous étions à peu près 200 je pense ).

On rit, on chante et surtout on se reconnait dans ce patchwork de nos défauts quotidiens et de ces petits moments de tue-l'amour.

Mais je pense qu'ils ont beaucoup exagéré les défauts des hommes .... ;)

Je recommande chaudement.

Lire la suite