Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Instants d'années

La page du Geek - Article deuxième - Le CPC464

30 Mars 2012 , Rédigé par Philippe Publié dans #La page du Geek

 

CPC464.jpg

Grosse évolution avec mon Amstrad CPC464. Même si le processeur était toujours le fameux Z80, il avait 64Ko de RAM d'office. Un lecteur de cassette intégré pour lire et enregistrer quatre fois plus rapidement qu'avec mon ZX81.

Et enfin de la couleur et du son ! L'ère du multi-média pouvait démarrer :)

Des parties endiablées à Daley Thomson décathlon avec la meilleure manette de tous les temps : La speedking !

speedking.jpg

Et c'est avec cette ordi que j'ai sans doute le plus programmé de ma vie, grâce au gwbasic (32 Ko de ROM en natif dans l'ordi). Un vrai plaisir de programmer, de gérer des fichiers, des sprites à l'écran. J'ai écris mon premier logiciel pour gérer mes comptes, ça marchait bien car à l'époque j'avais une dizaine d'opérations par mois sur mon compte.

 

Et des jeux comme New Zeland story, R-type.

Et voilà un document exceptionnel. Mon neveu Adrien sur mon CPC464 !

 

img389.jpg

 

Je vivais encore chez ma moman of course. Je trouve même qu'il a un petit air de Benjamin dans la concentration.

Lire la suite

La page du Geek - Article premier - Le ZX81

29 Mars 2012 , Rédigé par Philippe Publié dans #La page du Geek

Voilà, j'ai eu envie de dédier une partie de ce blog à l'histoire d'une de mes passions : L'informatique et en particulier le jeu vidéo. Me remémorer mes ordinateurs, mes consoles, mes jeux. Cette passion transmise à mes enfants et qui nous rapproche.

L'histoire commence en 1983 avec le ZX81 de chez Sinclair. Des propriétés qui font rire aujourd'hui. Un processeur 8 bits à 3,25 Mhz, 1Ko de mémoire vive que j'avais gonflée à 16 puis 64Ko grâce à des composants "empruntés" dans ma boite d'alors.

zx81.jpg

 

Une résolution de 32*24 qui s'affichait sur un téléviseur via une prise antenne.

Et ce clavier irremplacable de type chamallow avec des combinaisons de touches improbables pour écrire un mot en BASIC.

Mes premiers programmes dont la sauvegarde se faisait sur un magnétophone. Je me rappelle encore le "bruit" du téléchargement des programmes.

La possibilité en Basic d'envoyer des commandes assembleur grâce aux instructions magiques PEEK et POKE.

Pour pirater les programmes c'était simple il suffisait d'une chaine hi-fi avec deux compartiments pour les K7. 

 

et voilà fin de la première partie.

Lire la suite