Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Instants d'années

"Moi, Daniel Blake" de Ken Loach

26 Février 2017 , Rédigé par Philippe Publié dans #Ciné - DVD - Spectacles

Palme d'or au dernier festival de Cannes je savais à quoi m'attendre avec ce réalisateur qui mieux que personne décrit l'absurdité de nos administrations. Par certains côtés j'ai repensé à la dystopie loufoque de Brazil et je me suis dit "Bien voilà on y est finalement". 

Le taux de pauvreté en France est inférieur à celui en Grande-Bretagne alors que notre taux de chômage est double. Comment est-ce possible ? Il faut regarder ce film pour le comprendre. Les systèmes sociaux de l'autre côté de la Manche ont pour mission d'exclure le plus possible de personnes des listes de demandeurs d'emploi, les agences ont été privatisées quand ce ne sont pas purement des centres d'appel qui gèrent vos demandes.

On a envie de se mettre en colère avec Daniel Blake magnifiquement interprété par Dave Johns.

Les petites bulles de respiration dans ce film on les trouve quand les acteurs se retrouvent dans la banque alimentaire, cette impression que, de nouveau, ce sont des humains qui parlent à des humains.

Ken Loach nous sert donc un plaidoyer pour que notre société redevienne humaine, prévenante, partageuse et ça il sait bien le faire le bougre. Elle est bien méritée cette palme d'or, un film qui met en colère mais une colère salvatrice, de ces colères qui vous donnent encore plus l'envie de lutter. 14/20

Lire la suite

Article 4 : La dette (4)

24 Février 2017 , Rédigé par Philippe Publié dans #Politique

Dad : La règle des 3% vient de la France en fait et c'est vieux , ça date de François Mitterand. En 1981 il en avait marre que ses ministres viennent lui réclamer de l'argent et il cherchait une règle simple pour pouvoir leur dire non. C'est d'un jeune diplômé dont l'Histoire a quasiment oublié le nom qu'est venu ce ratio dette/PIB de 3% uniquement pour faire taire les ministres.

Few : Waow ! On a imposé à l'Europe un truc décidé sur un coin de table ?

Dad : Oui. Cela montre bien le niveau hein ?

Few : Bon, j'ai bien compris le déficit de 3% autorisé. Ils sont à combien les grecs pour que ce soit si grave ?

Dad : Il est je crois à 7,2% aujourd'hui après avoir monté à 13%

Few : Il a grimpé d'un coup comme ça en une année

Dad : Non en fait pendant des années les grecs ont magouillé les chiffres aidés par une banque, Goldman Sach.

Few : Une banque américaine les a aidé à magouiller les chiffres ? Pourquoi on les a pas condamné ?

Dad : Parce que Goldman Sach a su positionner ses hommes un peu partout en Europe, dans toutes les institutions et ils savent les remercier aussi. L'ancien président de la commission européenne José Manuel Barroso vient d'être embauché par cette banque. Cela cause un vrai problème d'éthique, il travaille dans le privé et touche 7000 € par mois de retraite de la part de la commission européenne : de l'argent public !

Few : Oh purée ça pue ça ! Mais ils font comment les grecs ?

Dad : L'Europe leur verse de l'argent régulièrement mais cette argent part dans le remboursement des intérêts et en contrepartie on leur demande de faire des efforts. Cela veut dire baisse de la consommation, baisse des investissements

Few : le PIB se casse la figure alors ? Et du coup ça ralentit tout. Et si ça ralentit : pas d'activité, pas de recettes; En fait ils n'y arriveront jamais à rembourser. Pourquoi on n'arrête pas ça, c'est cruel.

Dad : Parce que l'argent que les grecs ont emprunté ils l'ont principalement eu auprès de banques européennes et que si ils ne remboursent pas ce sont les banques européennes qui auront une perte sèche.

 Few : Est-ce que c'est mieux ça que de les laisser mourir à petit feu, les banques européennes vont pas mourir ?

 Dad : Disons que ça fait débat mais ceux qui ne débattent pas ce sont les allemands. Ils considèrent qu'une dette ça se paye et que si on efface l'ardoise des grecs tu as d'autres pays derrière qui vont suivre car le non remboursement de la dette va avoir un effet de dominos et les banques les plus fragiles vont tomber de suite. Ensuite c'est l'Allemagne qui a le plus prêté à la Grèce. Alors qu'il y avait déjà des forts soupçons sur les chiffres, l'Allemagne a continué de vendre son matériel en prêtant de l'argent.

Few : Qu'est-ce qu'il faudrait faire ?

Dad : Commencer par le début, infliger une amende record à Goldman Sach. Ensuite l'Europe devrait reconnaître avec honte d'avoir profiter de la crise grecque pour enrichir ses banques. La dette devrait pouvoir être morcelée, une partie remboursable en fonction de son PIB actuel et une relance de l'économie. et une autre partie qui serait non pas annulée mais gelée le temps que ça aille mieux. C'est pas simple je ne suis pas expert mais si on ne fait pas ça le pays tombera de toute façon.

Few : Ca veut dire quoi "tomber" pour toi ?

Dad : Ne plus pouvoir payer les fonctionnaires, les militaires, réparer les routes, prélever les impôts;

Few : Ah ouais, le chaos quoi ....

Dad : Oui. Et si tu veux la prochaine fois je t'explique la crise des subprimes, je crois que cela va te plaire ....

 

Lire la suite

Article 3 : la dette (3)

23 Février 2017 , Rédigé par Philippe Publié dans #Politique

Few : Bon on parle de la Grèce maintenant mais attention pas de chiffres hein ?

Dad : C'est compliqué et en plus il faut que tu comprennes ce qu'est le P.I.B, ça te parle un peu  ?

Few : Ouais c'est le Permis d'Ingurgiter des Boissons, je l'ai celui-là ....

Dad : Super drôle, non c'est le produit intérieur brut. En fait c'est l'équation  C + I + G + (X – M)

Few : Ah bah oui c'est tout de suite plus clair comme ça ... Du coup on peut arrêter là non ?

Dad : c'est important que tu comprennes car c'est somme toute assez simple tu vas voir. Commençons par le C, c'est la consommation

Few : C'est bien ce que je disais, les boissons par exemple

Dad : Oui c'est dedans mais aussi tous les autres besoins, l'eau, l'électricité, le gaz, tout ce que tu achètes en grande surface, sur internet mais aussi les services comme le coiffeur, le jardinier etc. et on ajoute les besoins de l'entreprise pour fabriquer leurs produits.

Few : OK quand la consommation augmente c'est que le pays va bien, c'est que ça tourne. Cela veut dire que l'argent est utilisé

Dad : Exactement; Garde-bien en mémoire ta dernière phrase on y reviendra. Le I représente les investissements.

Few : Ah oui je crois comprendre la grande différence. La consommation c'est un truc qui se perd , enfin je veux dire qui disparaît ou qui se transforme, tandis que l'investissement c'est un truc qui va durer; Une maison pour les particuliers, ou une machine pour une entreprise.

Dad : Oui, l'investissement va servir la consommation on peut dire. Allez on continue avec le G, c'est la dépense publique.

Few : Ah oui ça on l'a vu tout à l'heure. d'ailleurs c'est marrant parce le C et le I ce sont des trucs bien je trouve normal qu'on les ajoute au PIB mais la dépense publique on a vu que c'était pas forcément bien si ça créé de la dette. 

Dad : Oui tu as raison mais la dépense publique ayant vocation à créer de la richesse c'est normal qu'elle entre dans le PIB; Le dernier terme (X-M) ce sont les exportations - les importations

Few : Bon là je comprends les termes mais pas l'opération. Tu m'expliques ?

Dad : Prenons l'exemple d'une voiture produite en France si c'est pour là vendre à un polonais, ça vaut la peine de la compter dans le PIB cela a fait tourner l'économie, par contre si une voiture est fabriquée en Allemagne puis achetée par un français ça ne vaut pas la peine.

Few : Du coup je crois que j'ai compris mais en fait le PIB ça bouge tout le temps ?

Dad : Oui le PIB c'est un flux calculé sur une période donnée. Quand on dit que le PIB c'est la "richesse nationale" c'est simplement stupide , c'est une photographie à un moment donné de l'activité rien de plus. Il n'y a pas le patrimoine de la France dedans par exemple. Mais ça reste néanmoins un bon indicateur. Vaut mieux avoir le PIB de la France que du Zimbabwe.

Few : Et du coup ça a servi à quoi de parler du PIB parce que c'était long quand même !

Dad : Parce que quand on parle du déficit d'un pays on parle de pourcentage par rapport au PIB; La règle en Europe c'est de ne pas dépasser 3%.

Few : Vas-y par exemple en 2015 il était de combien le déficit de la France ?

Dad : De 77,4 milliards d'euros et je réponds de suite à ta question, pour un PIB de 2181 milliards d'euros.

Few : Donc on était à 3,5% c'est pas trop mal. Mais ça vient de où la règle des 3%, pourquoi pas 2 ou 5 ?

Dad : Prochaine leçon. Suis fier de toi tu as bien suivi malgré les chiffres !

Lire la suite

Article 2 - La dette (2)

21 Février 2017 , Rédigé par Philippe Publié dans #Politique

Dad : Au fait quand tu vas à la banque faire un prêt tu as une idée des taux d'intérêt ?

Few : Ouais ça doit être entre 3 et 5 % je pense

Dad : imagine une seconde que la banque te fasse un taux négatif

Few :Tu veux dire qu'elle me rendrait plus que ce que j'ai emprunté ?

Dad : Oui

Few : Ah bin ce serait cool, j'emprunterai encore plus

Dad : C'est ce qu'il se passe aujourd'hui la France emprunte à des taux négatifs.

Few : Comment c'est possible ça ?

Dad : On ne va pas rentrer dans le détail mais il y a deux facteurs importants : D'abord la France est un pays qui va moins mal que ses voisins du sud (Espagne, Grèce, Italie, Portugal on en reparlera) et quand les banques font un prêt dans l'immobilier ou le commerce elles doivent rendre des preuves qu'elles peuvent le faire, alors que si elles prêtent à un état souverain on ne leur demande rien.  

Few : Donc c'est pas grave d'être endetté ?

Dad : Si. Il y a deux gros inconvénients. Le premier si les taux remontent et ça devrait bientôt être le cas et le deuxième c'est que tu perds ta souveraineté.

Few : Tu perds quoi ? J'ai compris sur les taux qui remontent mais c'est quoi la souveraineté ?

Dad : Tu connais la première puissance économique du monde ?

Few : L'Amérique ?

Dad : Oui. Et quel est le pays le plus endetté du monde ?

Few : L'Amérique aussi ?

Dad : Oui avec une dette abyssale de 19000 milliards de dollars

Few : Waow ! Et ils vont rembourser un jour ?

Dad : Non bien sûr, mais ce qui est intéressant c'est de voir quels pays détiennent la dette des états-unis : La Chine et la Russie principalement

Few : Ah oui je comprends, tu veux dire que si les chinois ou les russes vendaient d'un coup tous leurs titres sur la dette américaine ça pourrait contrarier les américains ?

Dad : En fait je suis incapable d'imaginer l'impact que cela aurait mais je pense que ça pèse dans les discussions. En ça, ils ont perdu de leur souveraineté à cause de la dette.

Few : Je crois que j'ai compris. Tu as dit qu'on allait reparler des pays de l'Europe du Sud tout à l'heure

Dad : Oui à la prochaine leçon.

Lire la suite

Article 1 : La dette

20 Février 2017 , Rédigé par Philippe Publié dans #Politique

Few : On parle de quoi aujourd'hui ?

Dad : De la dette de la France

Few : Ouh là, pas trop de chiffres hein, j'ai horreur de ça

Dad : Promis. C'est quoi pour toi une dette ?

Few : Bin c'est quand on doit de l'argent

Dad : Et quand doit-on de l'argent par exemple ?

Few : Bin par exemple si je dépense plus que ce que je gagne... C'est ce que fait la France ?

Dad : Oui depuis un peu plus de 40 ans la France dépense plus d'argent qu'elle n'en gagne

Few : Mais pourquoi ? Elle fait quoi avec cet argent ?

Dad : Elle construit des routes, des aéroports, paye des fonctionnaires, développe des sources d'énergie, aide les entreprises .. plein de choses en fait

Few : Ah bin c'est utile tout ça mais pourquoi elle gagne pas assez d'argent alors ?

Dad : C'est compliqué à expliquer mais disons qu'il est difficile d'augmenter les impôts, la TVA, les taxes aussi vite que les dépenses augmentent.

Few : Bon je t'autorise à donner un chiffre, ça augmente de combien les dépenses ?

Dad : Quand je suis né en 1960 les dépenses étaient de 16,5 milliards d'euros

Few : Ah ouais déjà ? Et maintenant c'est combien ?

Dad : 1150 milliards d'euros !

Few : What ? 1150 milliards d'euros de dépense ?

Dad : Oui. Ce qui a donné par exemple un déficit en 2012 de 98 milliards qu'il fallait bien payer

Few :  Donc on a emprunté de l'argent aux banques ?

Dad : Oui mais on est loin du compte car 98 milliards c'était uniquement 2012, si on cumule les années , en 2016 la dette s'élève à 2160 milliards d'euros

Few : Tu veux dire qu'on peut même pas rembourser la dette avec ce qu'on gagne ?

Dad : On n'y pense même pas à rembourser la dette, le plus important est de payer les intérêts

Few : Sur des sommes comme ça, ça doit être des trucs de ouf les intérêts ?

Dad : 50 milliards d'euros chaque année qui viennent augmenter le déficit

Few : C'est un truc sans fin, c'est un tableau super noir ça ?

Dad : On va tenter de l'éclaircir à la prochaine leçon alors.

Lire la suite

Livre : Premiers Hommes de Pascal Picq

14 Février 2017 , Rédigé par Philippe Publié dans #Ciné - DVD - Spectacles

Bon allez je me lance. Pas facile de faire la critique d'un livre qui m'a dépassé. Essayez de penser une seconde à notre ère chrétienne, il y a 2000 ans, Jésus, les Romains .. il s'en est passé des choses en 2000 ans. Eh bien la période que nous raconte l'auteur couvre 6 millions d'années,  oui 6 millions d'années ! A cette époque nous sommes en compagnie d'un Hominoïde, ni homme, ni singe mais un ancêtre commun aux deux.J'avais encore en tête un schéma simple du singe qui sort de la forêt pour aller dans la savane, il se redresse, devient un Homme, parle et créé la gameboy quelques millions d'années plus tard. Ce livre a balayé toutes mes certitudes pour n'en laisser qu'une seule : La paléoanthropologie est une Science et comme toute science elle est ardue.

Le premier tiers du livre est abordable pour comprendre ce qu'est un taxon par exemple, et de manière plus générale ce que recouvre la paléoanthropologie.

Le deuxième tiers est plus ardu mais à force de relecture on comprend qu'on ne peut soustraire de la compréhension de l'évolution, la compréhension des embryons de société qui commençait à s'établir, des modes d'alimentation. Par exemple Homo Erectus il y a 4 millions d'années n'était pas un frêle mammifère entouré de bêtes sauvages mais (déjà) le pire prédateur de la planète, capable de tuer par des stratégies de chasse tous les animaux de la planète. Homo Erectus mangeait des racines, des fruits, des animaux de toutes sortes, c'est sans doute son mode de vie, le plus varié de la planète, qui l'a poussé à devoir se faire comprendre. Puis la période de gestation et la période de dépendance à la mère se sont allongées pour fournir à Home Erectus le temps de la transmission du savoir, de l'apprentissage.

C'est arrivé au milieu du deuxième tiers (Ce qui doit faire la moitié du livre non ? ) qu'on décroche un peu à cause des trop nombreuses références aux fossiles trouvés de par le monde. La lecture devient pénible car ce n'est pas un livre de vulgarisation, plutôt un livre pour apprenti chercheur ou étudiant je dirais. Néanmoins je me sens un peu moins idiot sur le sujet maintenant. Un 13/20 qui aurait pu aller très haut avec plus de pédagogie et moins de science.  

Lire la suite

Tu ne tueras point - Film de Mel Gibson

13 Février 2017 , Rédigé par Philippe Publié dans #Ciné - DVD - Spectacles

Mel Gibson aime le sang, les tripes surtout si elles sont à l'extérieur du corps, ainsi que les bras et les jambes surtout si ils sont à dix mètres de leur propriétaire initial. Néanmoins il faut reconnaître que la bataille d'Okinawa c'était pas Eurodisney non plus.

Alors on a un film en trois parties, la première pour comprendre comment le héros a fini par détester les armes ( Le truc standard, un père alcoolique vétéran de 14-18 qui bat sa femme, un accident qui a failli côuter la vie à son frère etc...) , tout ça pour expliquer que le héros est devenu un Catholique extrémiste.

Une deuxième partie où il s'engage dans l'armée, ambiance Full Metal Jacket où il en prend plein la gueule pour ne pas vouloir porter une arme.

Et enfin (ouf !) une troisième partie au coeur de la bataille où notre futur héros de guerre sauve des dizaines de vies au péril de la sienne. c'est évidemment dans cette troisième partie que le film devient intéressant car ça Mel Gibson sait bien le faire. ( Lui qui nous avait transformé la Passion du christ en abattoir). Faut avoir le coeur quand même bien accroché devant cet étalement de viande humaine, mais on reste néanmoins admiratif devant le courage du héros car tout ça est tiré d'une histoire vraie. D'ailleurs la fin où on voit témoigner les vrais acteurs arrive un peu brutalement, j'aurais aimé voir le retour au bercail du petit soldat devenu grand.

L'acteur principal Andrew Garfield est épatant dans la partie 3 mais de manière globale il a quand même toujours ce petit côté abruti ahuri, je ne sais pas si c'était une demande du réalisateur pour bien faire catholique l'objecteur de conscience.

Un 12/20 pour ce film, pas déplaisant mais cousu de fil blanc (ou plutôt rouge d'ailleurs)    

Lire la suite

Entêtant cette merveilleuse comédie musicale .....

4 Février 2017 , Rédigé par Philippe Publié dans #Ciné - DVD - Spectacles

Lire la suite