Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Instants d'années

The wind of change - Scorpions

9 Novembre 2009 , Rédigé par Philippe Publié dans #Mes étincelles

Comment célébrer les 20 ans de la chute du mur de Berlin sans écouter cette chanson ?
Un pur chef d'oeuvre qui colle si bien à l'évènement !
Allez on se le repasse pour le plaisir !



Lire la suite

Misère ! C'est devenu mon cri de guerre au boulot !

7 Novembre 2009 , Rédigé par Philippe Publié dans #Mes étincelles

Merci à Benjamin pour avoir retrouvé cette pépite. Et maintenant j'ai le challenge de retrouver l'extrait en vacances où il nous avait interprété le sketch.

Lire la suite

Quel joli temps, Septembre de Madame Barbara

5 Novembre 2009 , Rédigé par Philippe Publié dans #Ciné - DVD - Spectacles

C'est la chanson du film Mademoiselle Chambon. Et au générique de fin, on n'a pas envie de se lever. On écoute cette voix, ces paroles. Dis, barbara : " Quand reviendras-tu ? "

Jamais la fin d'été n'avait paru si belle.
Les vignes de l'année auront de beaux raisins.
On voit se rassembler, déjà les hirondelles
Mais il faut se quitter. Pourtant, l'on s'aimait bien.

Quel joli temps pour se dire au revoir.
Quel joli soir pour jouer ses vingt ans.
Sur la fumée des cigarettes,
L'amour s'en va, mon cœur s'arrête.
Quel joli temps pour se dire au revoir.
Quel joli soir pour jouer ses vingt ans.

Les fleurs portent déjà les couleurs de Septembre
Et l'on entend, de loin, s'annoncer les bateaux.
Beau temps pour un chagrin que ce temps couleur d'ambre.
Je reste sur le quai, mon amour. A bientôt.

Quel joli temps, mon amour, au revoir.
Quel joli temps pour jouer ces vingt ans.
Sur la fumée des cigarettes,
L'amour nous reviendra peut-être.
Peut-être un soir, au détour d'un printemps.
Ah quel joli temps, le temps de se revoir.

Jamais les fleurs de Mai n'auront paru si belles.
Les vignes de l'année auront de beaux raisins.
Quand tu me reviendras, avec les hirondelles,
Car tu me reviendras, mon amour, à demain...


Lire la suite

Mademoiselle Chambon

5 Novembre 2009 , Rédigé par Philippe Publié dans #Ciné - DVD - Spectacles

J'ai déjà vécu ce genre de déception en regardant un film. Le manque d'émotion sans trop savoir expliquer pourquoi.
Les acteurs sont excellents, les dialogues et les non-dits sont toujours justes mais voilà j'ai eu beaucoup de mal à éprouver de l'empathie pour les personnages.
Vincent Lindon joue le rôle d'un maçon, un excellent maçon, passionné par son travail. Communiquer est difficile pour lui, sauf quand c'est simple, comme avec les enfants. Il est marié père d'un enfant et sa femme est enceinte. Il semble heureux, heureux de ce bonheur conventionnel de monsieur " tout le monde ". Il a trouvé son double en femme. Même milieu social, même vision de la vie.
Et il rencontre l'institutrice de son fils, une jeune femme seule, un rien désabusée, violoniste à ses heures perdues et entre ces deux là, il se passe quelquechose. L'illusion de pouvoir éviter un futur morne.
Malgré ce déficit émotionnel, c'est un bon film avec une excellente musique et j'ai trouvé Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon vraiment très bons.
Mais il manquait un petit quelquechose .... Un 13/20 quand même.
Lire la suite