Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Instants d'années

Into the Wild

18 Mars 2010 , Rédigé par Philippe Publié dans #Ciné - DVD - Spectacles

into-the-wild1.jpg

Il faut aimer les road movie accompagnés d'une guitare sèche qui égrenne ses notes au rythme du désenchantement que peut apporter le mirage d'un idéal qui s'avère une fuite vers un ailleurs qu'on espère différent.

Un mirage qui vous rappelle qu'on ne fuit pas le malheur car il vous rattrape tôt ou tard.

Fuit-on par courage ou par lacheté ?

Sans doute avant de partir il aurait du assumer auprès de sa sœur et de ses parents ce qu'il avait sur le cœur et qui pèse aussi lourd dans son sac à dos.

Assumer ses actes se paye très cher, immédiatement, mais la route qu'on a devant nous est alors la route de la guérison avec le temps qui fait son œuvre.

Attendre, tergiverser, fuir, fait qu'on construit une route dont on ne connait pas la destination et dont les virages sont imposés par les autres.

On ne guérit jamais d'un manque de courage ou d'un acte manqué.

A l'opposé si vous êtes sincère, les personnes qui vous aiment finissent toujours par vous comprendre.

Christopher choisit le rejet de cette société mais un rejet total jusqu'auboutiste alors qu'il n'en a pas les moyens, pas la compétence. Il subit la nature au lieu de vivre avec. Il a choisi un environnement dans lequel il n'avait aucune chance d'adaptation et de survie.

Un grand film et un grand coup de chapeau à son réalisateur : Sean Penn.

Une bande son geint par Eddie Vedder

Encore une grande soirée ciné-club, merci à Didier et à Puce


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article