Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Instants d'années

Black Swan

6 Mars 2011 , Rédigé par Philippe Publié dans #Ciné - DVD - Spectacles

bs.jpg

 

Qu'est-ce que j'aimerais bien être doué pour écrire, parce que là sur le coup je sèche un peu. Je suis sorti de ce film très contrasté un peu comme le cygne blanc et le cygne noir.

Commençons par le noir :

D'abord le manque de finesse des seconds rôles, caricaturaux au possible, Vincent Cassel aussi crédible en directeur de casting que le serait Zahia en bonne soeur, et la mère de la danseuse qui ferait passer Psychose pour un remake de Bienvenue chez les chtis. J'avoue que leur apparition cassaient un peu l'immersion.

Toujours dans le noir, ce postulat que pour s'émanciper il faille en passer par le sexe et du coup on a le droit à des scènes aussi lourde que l'humour d'Eric Zemmour. Même la superbe plastique de Natalie n'a pas réussi à m'ôter la gène de cette exhibitionnisme.

Passons au blanc : NATALIIIIIIIEEE ! Extraordinaire, émouvante. Elle porte ce film à bout d'aile euh pardon d'elle, enfin je sais plus. Quel travail ! Elle joue les blessées à merveille, le même côté névrotique que Caprio joue magnifiquement bien aussi. Rien que pour elle il faut voir ce film. C'est la marque des grands acteurs de savoir nous faire oublier les imperfections d'un film. Elle m'a pris par la main dès la première minute du film et je n'ai plus lachée.

Et puis moi qui n'y connait rien en danse classique, j'ai eu l'impression d'être un peu moins idiot sur le sujet en ressortant.

Je ne mets que 12/20 à ce film mais indispensable de voir Natalie !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article