Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Instants d'années

un dimanche à la campagne ( Présidentielle )

4 Mai 2007 , Rédigé par Philippe Publié dans #carpe-diem-philippe

Ca y est je suis résigné. Il va être président de la république. Pauvre France. On ne pourra même plus se gausser des américains : nous aussi nous aurons notre cow-boy.
Le plus pitoyable est le nombre de personnes qui tous les 5 ans retrouvent ce même entousiasme à l'idée que cela va changer. Tous les 5 ans je les croise, je les écoute, ils disent toujours la même chose.
Les anciens disaient que pour changer le monde il fallait une bonne guerre, en ces temps de paix l'action équivalente est de voter pour lui.
J'arrive à peine à être pessimiste. Ce ne sera peut-être même pas pire, tout simplement pareil.
Alors l'important est de continuer de se battre pour soi, pour les siens, pour ce qui est juste.
Je me suis résigné à ne jamais être gouverné par quelqu'un qui soit en phase avec mes idées, mais je ne me résignerai pas à laisser les cons jouer des coudes, à saloper la planète, à nous faire croire que la couleur de la peau est importante, à laisser des gens sur le coté.
Lundi les cons seront faciles à reconnaitre ils auront le sourire.
M'en fout, je porte le deuil lundi mais mardi je sourierai aussi.
N'empêche 53% de cons ça fait beaucoup quand même ! Et avec mon coté révolutionnaire je ne me vois pas voter pour Royal, encore qu'à force de m'embourgeoiser je vais finir aussi sous la guillotine.
Peut-être qu'elle aussi censurerait mes propos ? La censeur pour l'échafaud.

Non finalement mon seul souhait pour Dimanche c'est qu'il fasse beau ...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article