Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Instants d'années

Premières impressions

4 Juin 2006 , Rédigé par Philippe Publié dans #Aviation Lens Bénifontaine

Dimanche 4 Juin 2006 :

Profitant d'une leçon de Puce, je vais pouvoir monter dans l'avion. La scène se passe à l'aéroclub de Lens
Voici une photo de l'avion , un D1050 plus connu sous le joli pseudonyme d'India Juliett :
 
 
Avant de monter j'avais trois craintes , le vertige, l'accélération et le fait de ne rien comprendre aux dialogues. Eric ( l'instructeur ) se décarcasse pour que je sois le mieux installé possible à l'arrière ( 1m90 à caser quand même ! ).
Puce commence par un 20/20 sur les paramètres de vol , même pas besoin d'appeler un ami, tout de façon il n'avait pas la réponse !
Puis la check-list , rassurant !
Le décollage sur une piste en gazon secoue un peu mais très supportable.
Et hop on décolle et je ne rêve pas c'est bien Puce aux commandes !!
Finalement j'avais de beaux restes de Flight Simulator, je comprends à peu près les indications d'Eric. J'admire comment Puce ingurgite tout ça et en plus elle doit agir sur les commandes.
Ca secoue un peu car avec moi à l'arrière Puce doit appuyer sur le manche plus que d'habitude. En plus je suis à droite donc il faut ré-équilibrer l'avion avec les palonniers ( Je retiens : " Le pied chasse la bille - Bille à droite , j'appuie à droite ).
Concernant le vertige aucun souci non plus, la campagne, les terrils, c'est joli.
Concernant l'accélération j'ai eu la réponse en direct quand Puce a appuyé un peu fort sur le manche, j'ai le coeur qui s'est arrêté 1/2 seconde. En plus en redressant un peu fort la loupiotte de décrochage s'est allumée, bonjour les émotions. Mais je dois avouer qu'Eric transmettait son calme et sa quiétude dans l'habitable. Même les oiseaux n'hésitaient pas à nous cotoyer.
Puce est montée jusque 3000 pieds ( 1000 m ).
J'ai omis de dire qu'après le décollage ce fut direction l'émetteur de Bouvigny, que Puce a eu le bon goût de contourner. 
Ensuite je me dois de dire que Puce nous a fait un virage piqué de toute beauté ( Du Saint-Exupery dans le geste ) et l'atterissage tout en douceur.
 
J'ai retenu des choses importantes :
  1. On pilote en regardant à l'extérieur , les instruments ne sont là que pour confirmer ce qu'on fait.
  2. Il faut lutter contre ses réflexes et laisser l'avion faire.
  3. De la douceur, du doigté ( Surtout quand on a des invités )
  4. Les paramètres de l'avion ( Par coeur !! )
  5. Un instructeur excellent pédagogue, ça aide !
Un grand merci à Puce pour l'organisation.
 
Prochain épisode , je suis devant .....

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article