Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Instants d'années

Article 4 : La dette (4)

24 Février 2017 , Rédigé par Philippe Publié dans #Politique

Dad : La règle des 3% vient de la France en fait et c'est vieux , ça date de François Mitterand. En 1981 il en avait marre que ses ministres viennent lui réclamer de l'argent et il cherchait une règle simple pour pouvoir leur dire non. C'est d'un jeune diplômé dont l'Histoire a quasiment oublié le nom qu'est venu ce ratio dette/PIB de 3% uniquement pour faire taire les ministres.

Few : Waow ! On a imposé à l'Europe un truc décidé sur un coin de table ?

Dad : Oui. Cela montre bien le niveau hein ?

Few : Bon, j'ai bien compris le déficit de 3% autorisé. Ils sont à combien les grecs pour que ce soit si grave ?

Dad : Il est je crois à 7,2% aujourd'hui après avoir monté à 13%

Few : Il a grimpé d'un coup comme ça en une année

Dad : Non en fait pendant des années les grecs ont magouillé les chiffres aidés par une banque, Goldman Sach.

Few : Une banque américaine les a aidé à magouiller les chiffres ? Pourquoi on les a pas condamné ?

Dad : Parce que Goldman Sach a su positionner ses hommes un peu partout en Europe, dans toutes les institutions et ils savent les remercier aussi. L'ancien président de la commission européenne José Manuel Barroso vient d'être embauché par cette banque. Cela cause un vrai problème d'éthique, il travaille dans le privé et touche 7000 € par mois de retraite de la part de la commission européenne : de l'argent public !

Few : Oh purée ça pue ça ! Mais ils font comment les grecs ?

Dad : L'Europe leur verse de l'argent régulièrement mais cette argent part dans le remboursement des intérêts et en contrepartie on leur demande de faire des efforts. Cela veut dire baisse de la consommation, baisse des investissements

Few : le PIB se casse la figure alors ? Et du coup ça ralentit tout. Et si ça ralentit : pas d'activité, pas de recettes; En fait ils n'y arriveront jamais à rembourser. Pourquoi on n'arrête pas ça, c'est cruel.

Dad : Parce que l'argent que les grecs ont emprunté ils l'ont principalement eu auprès de banques européennes et que si ils ne remboursent pas ce sont les banques européennes qui auront une perte sèche.

 Few : Est-ce que c'est mieux ça que de les laisser mourir à petit feu, les banques européennes vont pas mourir ?

 Dad : Disons que ça fait débat mais ceux qui ne débattent pas ce sont les allemands. Ils considèrent qu'une dette ça se paye et que si on efface l'ardoise des grecs tu as d'autres pays derrière qui vont suivre car le non remboursement de la dette va avoir un effet de dominos et les banques les plus fragiles vont tomber de suite. Ensuite c'est l'Allemagne qui a le plus prêté à la Grèce. Alors qu'il y avait déjà des forts soupçons sur les chiffres, l'Allemagne a continué de vendre son matériel en prêtant de l'argent.

Few : Qu'est-ce qu'il faudrait faire ?

Dad : Commencer par le début, infliger une amende record à Goldman Sach. Ensuite l'Europe devrait reconnaître avec honte d'avoir profiter de la crise grecque pour enrichir ses banques. La dette devrait pouvoir être morcelée, une partie remboursable en fonction de son PIB actuel et une relance de l'économie. et une autre partie qui serait non pas annulée mais gelée le temps que ça aille mieux. C'est pas simple je ne suis pas expert mais si on ne fait pas ça le pays tombera de toute façon.

Few : Ca veut dire quoi "tomber" pour toi ?

Dad : Ne plus pouvoir payer les fonctionnaires, les militaires, réparer les routes, prélever les impôts;

Few : Ah ouais, le chaos quoi ....

Dad : Oui. Et si tu veux la prochaine fois je t'explique la crise des subprimes, je crois que cela va te plaire ....

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article