Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Instants d'années

No Man's Sky - Jeu PS4

13 Septembre 2016 , Rédigé par Philippe

No Man's Sky - Jeu PS4

No man’s sky est un des premiers jeux de conquête spatiale.

A ce titre beaucoup de points positifs sont à mettre à son actif. Tout d’abord l’univers, grandiose, infini, généré de manière procédurale ainsi que les planètes, la faune, la flore, l’atmosphère. Le plaisir qu’on éprouve à découvrir tout ça dès qu’on pose son aéronef est très grand. Mais d’abord No Man’s sky démarre par quelques heures à réparer son vaisseau spatial, à courir après les matières premières, à éviter les sentinelles et les animaux sauvages et à gérer son inventaire.

Ces quelques heures sont pénibles mais l’euphorie de la découverte et du premier décollage vers l’espace est un enchantement.

Démarre alors la deuxième partie du jeu, où on part à la découverte d’autres systèmes solaires, d’autres planètes , en renforçant son vaisseau, sa combinaison spatiale et malheureusement c’est presque tout car au bout d’une trentaine d’heures de jeu on tourne en rond. En outre les bâtiments croisés sont toujours les mêmes malgré des civilisations différentes, plutôt bizarre ….

Dans l’expression conquête spatiale il y a le mot conquête et là force est de constater qu’on ne conquiert pas grand-chose. On se coltine la collecte des ressources à la main. Comment ose t’on nous priver quand on découvre une planète avec des habitants gentils, inoffensifs et plein de ressources, du plaisir de les inféoder, voire de les réduire à l’esclavage pour les piller ?

Dans un tel jeu les ressources doivent in fine être générées automatiquement par des usines qu’on aurait construites ou conquises.

Dans No Man’s sky cela n’existe pas, quand on quitte une planète ou un système solaire on ne peut y revenir ou alors au prix d’une énorme perte de temps.

Alors du coup c’est vrai que payer 60€ pour un jeu sans conquête c’est beaucoup trop. Moi qui rêvait de conquérir l’univers je me retrouve en charognard dépouillant les planètes.

Néanmoins, “ don’t throw the baby with the water of the bath ” comme vous dites en France.

No Man’s Sky a le mérite de lancer les bases d’un nouveau genre comme Doom, Dune 2 ou Shenmue à leur époque.

A 30 € je l’aurais conseillé sans hésiter et il faut reconnaître que les mises à jour sont régulières et que le potentiel est là.

Si vous voulez goûter à la conquête spatiale comme on en rêve, il va falloir attendre un peu ….

11/20 peu beaucoup mieux faire .....

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article